La Capoeira dans le code pénal Brésilien (de 1890 à 1937)

La capoeira n’est plus qu’une arme de guerre destructrice et haineuse. Elle est mise au ban de la société. La discipline est interdite en 1890 et le demeure jusqu’en 1937. Elle reçoit alors ses lettres de noblesse du président populiste Getulio Vargas qui la qualifie de « sport national », après avoir assisté à une roda de Mestre Bimba, un maître capoeiriste incontesté, et de ses élèves.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *